BD “Les Scouts”. Du rire pour toute la famille ? Pari réussi !

Partager ceci sur :

Les Scouts, TOME 1,
Paroles de scout !

Auteur : Adda ABDALI
Dessinateur : Cédric GHORBANI
Editions : Michel LAFON
Format : 22,5 x 30 cm
Nombre de pages : 48 pages
Prix : 10.95 € chez Club
Septembre 2021

Tome 1.
Acheté au Club de Ville 2, Charleroi, service très agréable.

Vous n’avez jamais connu l’ambiance d’une troupe scoute, que cela soit en camp ou en activité du week-end ? Séance de rattrapage !

Adda ABDELLI est connu pour être l’un des cocréateurs de la série “Vestiaires”. Lorsqu’il se lance dans l’écriture d’une BD… nous espérons y retrouver le même type d’humour. Entendez par là : un humour qui nous fait franchement rire mais jamais sans blesser, sans humilier qui que ce soit. De nos jours cela semble presque impossible : il suffit de voir les sketchs des standupeurs ou standupeuses pour s’en convaincre.

Hé bien, impossible n’est pas Adda ABDELLI ! Adda réussit le tour de force de nous partager un humour bon enfant, simple, qui ravira toute la famille et qui la fera franchement rigoler. Du bon temps en pespective.

Forme, fond et références : physionomie de l’album.

Il s’agit du TOME 1, c’est clairement mentionné sur la couverture de l’album et ça, nous, on aime… voir article sur “La Belgica”. Qui dit TOME 1, dit TOME 2. On va donc se régaler au moins une deuxième fois. Mais qui dit TOME 1 dit surtout plantation du “décor”, émergence des personnages, découverte du style… bref nous partons un peu à l’aventure sur une nouvelle île graphique.

Il s’agit d’un ensemble de sketchs qui comptent d’une à trois pages. Album très simple à lire et très compréhensible.

Les protagonistes.

Comme on peut s’en douter, il s’agit d’une troupe de scouts. Nous découvrons au fil de l’album la personnalité de la plupart d’entre eux. Les personnages sont nombreux, bien typés (âgé ou barbu, mince ou un peu plus rond, etc), ils forment un ensemble riche et vivant qui permet à l’auteur de varier les situation et les relations, de sketchs en sketchs. Les caractères sont bien tranchés, bien différents. Idem pour le dessin et la physionomie des personnages, on apprécie énormément.

Le dessin.

Dans la lignée des “Cubitus”, des “Gaston”, des “Boule et Bill” première mouture. Un dessin classique, hyper efficace, hyper précis, directement compréhensible et lisible. On adore retrouver ce type de dessin, nous retournons en enfance.

Le fond et les références.

Cela peut sembler étrange, mais nous voulons réunir ces deux thèmes. Dans cet album, nous y voyons des points similaires car ce sont deux aspects qui se confondent parfois, mais toujours avec plaisir. Dans les sketchs écrits par Adda ABDELLI, des références historiques, des références à la littérature poétique ou “bédesques” pour enfants, sont glissées. Adda joue avec nous et c’est vraiment agréable, cela donne un côté “littérairement intriguant” au livre. On se dit… mais ce n’est pas ça, si ? Vers quoi va-t-il ? Et à la fin du sketch, en un mot il vous confirme que nous ne vous êtes pas trompé. Des références à des personnages historique ou de BD cultes sont glissée de manière parfois très évidentes, parfois moins directes, mais elles sont présentes et sacrément bien tournées, drôles et toujours dans le respect de l’autre. On espère en trouver une nouvelles systématiquement dans les pages qui suivent tellement c’est plaisant. N’oublions pas les références beaucoup plus directe aux activités scoutes comme le sont la vente de calendrier, la préparation des sorties, l’activité au lac, etc, tout cela s’y trouve bien évidemment.

Le comique de situation, de répétition, de référence sont ici les rois et c’est tant mieux.

Pour conclure.

On a adoré le côté à la fois simple et fouillé, la variété des personnages et les références parsemées au fil des pages.

En définitive : un album d’humour à lire en famille, ou seul à tout âge, ce qui est devenu rare. Un album à s’offrir ou à se faire offrir sans hésiter.

En complément, nous tenons à préciser que nous sommes en présence d’un humour beaucoup plus respectueux que celui rencontré dans “Scout toujours”. Sans critiquer le film qui est ancien, c’est une précision que nous désirions apporter.

Related Posts

© 2022 Little Tower Presse & Podcasts - Theme by WPEnjoy · Powered by WordPress